Actualités  •  Comités  •  Secteurs & marchés

Changement climatique : quelles conséquences pour les entreprises ? (Commission Relations Régionales)

Les points soulevés et développés :

  • L’île Maurice face au désastre écologique
  • Sixième extinction de masse : des espèces disparaissent due aux activités humaines (expansion territoriale et changement climatique)
  • Le réchauffement climatique et les conséquences multiples

         - Le niveau moyen des océans augmente de plus de 5 cm tous les 10 ans

         - Augmentation des risques épidémiologiques (l’île Maurice est utilisé comme terrain de                   recherche pour la science pour anticiper la migration de la malaria)

        - Mission du Programme des  Nations Unies pour le développement (PNUD) pour                              évaluer l’impact de la perte de revenu du secteur hôtelier à l’île Maurice

        - Une augmentation des catastrophes naturelles qui affecte les entreprises d’assurance                    et qui conduira inévitablement à une hausse de la facturation

        - L’industrie pétrolière est sous pression (rendements décroissants sur les nouvelles                          exploitations, financement asséchés)

  • Du changement climatique à la prise de décision radicale à travers le monde :

        - De nombreux fonds de pension se retirent des énergies fossiles

        - Sur 1,700 multinationales parmi les plus importantes, 89% mentionnent des objectifs                      de réduction des gaz à effet de serre ; 97% intègrent le changement du climat dans                          leur stratégie business ; 32% ont mis en place en interne des mécanismes du                                      coût du carbone

  • Empreinte écologique ne cesse d’augmenter à l’île Maurice
  • Il n’existe pas de taxe carbone à l’île Maurice
  • Estimer son bilan carbone entreprise n’est pas un préalable obligatoire pour faire évoluer ses impacts et/ou son modèle économique
  • Le protocole de Kyoto et le financement les démarche « green » dans les pays du sud.
  • Approche recommandée : le cycle économique et comportement entreprenariat pour mettre au point des modèles vertueux
  • Adaptez LOHAS (Lifestyles of Health and Sustainability), que l'on peut traduire par « modes de vie pour la santé et la durabilité »

Axes de développement de la CCIFM

  • La compensation carbone qui consiste à accompagner ou financer un projet dont l’activité permet d’éviter des émissions de gaz à effet de serre.
  • Empreinte carbone et reporting
  • Possibilité de créer une monnaie de transaction PME INTER pour soutenir l’économie et la consommation locale

Dynamia : un acteur du développement durable – Présentation

Articles et interview liés au thème :

PLUS D'ACTUALITÉS

Toutes les news

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin