La MCCI dévoile les recommandations sanitaires

Dans le cadre de la reprise progressive des activités qui a prit effet le vendredi 15 mai, la MCCI a dévoilé les protocoles sanitaires préconisés à ces opérateurs. L’objectif est de permettre aux acteurs économiques, à leurs employés et aux consommateurs de vivre ces réouvertures dans les meilleures conditions et en toute sécurité.

Les protocoles officiels suivant préconisent les règles de sécurité sanitaire à appliquer depuis la réouverture et ont été rédigés dans le respect des normes internationales, afin d’assurer la sécurité et le bien-être de la population.

Les précautions d’usage, à savoir le port obligatoire de masques de protection, la désinfection des mains à l’eau et au savon ou au gel hydroalcoolique ainsi que le respect de la distanciation sociale, doivent, bien entendu, être maintenues.

Des éléments importants des protocoles : 

SafeShopping

La réouverture des centres commerciaux se tient ainsi dans le strict respect du protocole sanitaire préconisé. Ils sont opérationnels en fonction des heures d’activité des supermarchés. Ils ne peuvent accueillir plus de 30% de la capacité maximale d’exploitation et chaque client ne doit pas passer plus de 1 heure et 30 minutes au sein du centre commercial, qui prévoit d’ailleurs des entrées et des sorties dédiées avec un sens unique de circulation. Toutes les parties communes des locaux du centre commercial, y compris les toilettes, sont nettoyées après chaque visite et toutes les zones d’entrée sont désinfectées. 

En outre, des dispositions ont déjà été prises pour l’installation de « couloirs de désinfection » à l'entrée des centres commerciaux, et du désinfectant pour les mains est disponible gratuitement à différents points. Toute personne entrant dans l’enceinte du centre commercial, que ce soit le personnel, les visiteurs ou les fournisseurs, doivent obligatoirement passer par un contrôle de température corporelle et porter un masque. Les règles de distanciation sociale sont également appliquées au sein de tous les commerces et sont contrôlées par le personnel, voire par les agents de sécurité du centre commercial. 

Les opérateurs s’engagent, par ailleurs, à informer et former leurs équipes sur les consignes sécuritaires et les gestes barrières. Les mesures sanitaires s’appliquent également à la chaîne d’approvisionnement et le stockage des produits. Enfin, le « cashless payment » est encouragé, bien que le paiement en espèces reste valable.

Les différents points de vente de volailles

En sus des précautions d’usage à respecter, tant par les employés que par le public, plusieurs autres recommandations ont été établies pour faire ses achats dans une boucherie ou un point de vente spécialisée dans la volaille. 

Dans l’échoppe, deux clients maximums sont admis, en même temps, pour une durée limitée de 10 minutes et du gel hydroalcoolique est mis à leur disposition. La désinfection et le nettoyage complet et quotidien des échoppes ont été renforcés. Dans la file d’attente à l’extérieur, un marquage au sol permet aux clients de respecter la distanciation sociale d’un mètre.

Comme pour les supermarchés, les enfants n’y sont pas admis et chaque client est prié d’emmener son sac de courses. Les produits sont vendus emballés avec le poids et le prix affichés. Des kits sanitaires comprenant des masques lavables, un masque visière à porter derrière le comptoir, des flacons de gel hydroalcoolique ainsi que des gants sont distribués aux employés et doivent être obligatoirement portés. 

Services de livraison à docmicile

Changer masques et gants toutes les quatre heures, maintenir la distanciation sociale lors des livraisons, telles sont les recommandations que les services de livraison sont priés de suivre. 

Outre ces consignes d’usage, les livreurs sont tenus de séparer les produits chauds et froids et ne doivent, en aucun cas, manipuler de l’argent liquide. Les commandes, qui doivent être placées dans des boîtes ou des sacs aseptisés et scellés avec un autocollant inviolable, doivent être livrées en moins de 30 minutes en privilégiant les itinéraires les plus efficaces ou, si possible, délimiter un « pick-up area » au préalable dans une zone à risque réduit. Il est aussi important de limiter, voire éviter tout contact avec le client, et le livreur est appelé à changer ses gants après s’être désinfecté les mains après une livraison.

Services drive-thru et take-away

Les employés sont appelés à porter des masques de protection jetables, des gants ainsi qu’une visière de protection, ainsi que de désinfecter les gants avec un gel hydroalcoolique après chaque client et les changer toutes les heures. Un seul véhicule à la fois est permis dans l’allée du « drive-thru », et les clients sont priés de porter leur masque même dans leur voiture.  

Tous les paiements se font en ligne et, le cas échéant, par carte comme pour les achats au comptoir. Toutes les heures, l’employé désinfecte la machine à cartes, se lave les mains et porte une paire de gants propres. Il lui est aussi demandé de déposer la commande sur le bord de la fenêtre et éviter tout contact avec le client. 

Les commerces et restaurants proposant des commandes à emporter (take-away) sont aussi recommandés de prévoir un contrôle de température corporelle à l’entrée des points de vente, ainsi que le marquage au sol, à l’intérieur et à l’extérieur, pour faire respecter les mesures de distanciation sociale. Un nombre limité de clients peut, par ailleurs, accéder au point de vente et du gel hydroalcoolique leur est distribué avant qu’ils aient accès aux locaux. Il est aussi recommandé de nettoyer les poignées des portes, au moins une fois toutes les heures. Les commandes et paiements en ligne doivent être privilégiés. Les employés prenant ces commandes portent une visière de protection, un filet à cheveux et des gants. Ils sont aussi appelés à se désinfecter les gants entre chaque client et les changer toutes les heures, après s’être lavé les mains. 

Maintenance et réparation des véhicules

Un plan sanitaire de réouverture a aussi été établi pour les garages et autres services d’entretien automobile, qui sont opérationnels entre 9 et 17 heures. Il leur est conseillé de limiter le nombre de visiteurs dans les locaux, tout en respectant la règle de distanciation sociale entre les employés et les clients. Comme dans les supermarchés et les restaurants, il est important de privilégier le « cashless payment » et il leur est aussi conseillé d’informer les clients des dispositifs mis en place. Le travail en rotation pour les mécaniciens est préconisé et ne doivent porter des équipements de protection individuelle. Le lavage des véhicules est aussi recommandé. 

Achats en ligne

Pour protéger les acheteurs et les revendeurs, l’affichage des prix, le paiement en ligne, la protection des données et surtout un service de livraison respectant les règles de désinfection et de distanciation sociale sont recommandés.

Les protocoles officiels :

PROTOCOLS TO ENSURE SAFE SHOPPING AND SOFT REOPENING OF MALLS IN MAURITIUS

PROTOCOLS TO ENSURE SAFE SHOPPING IN POULTRY OUTLETS

PROTOCOLS TO ENSURE SAFE DELIVERY OF FOOD BY RESTAURANTS

PROTOCOLS TO ENSURE SAFE FOOD TAKEAWAYS BY RESTAURANTS

PROTOCOL TO ENSURE SAFE OPERATION OF DRIVE THRU SERVICE BY QUICK SERVICE RESTAURANTS

TO ENSURE SAFE CONDITIONS FOR REPAIR & MAINTENANCE SERVICES OF MOTOR VEHICLES

PROTOCOLS TO ENSURE SAFE ONLINE SHOPPING

PLUS D'ACTUALITÉS

Lancement officiel de la Digicup 2020

Lancement officiel de la 1ère édition de la DigiCup : 21 équipes y participent L’Information, Communication & Digital Technologies (ICDT) Society de...

Toutes les news

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin