Interview  •  Portraits

Entretien avec un entrepreneur | À la rencontre de Fabrice Le Dantec-Gaussen

"ENTRETIEN AVEC UN ENTREPRENEUR"

Q1. Quel entrepreneur êtes-vous ? Qu’est-ce qui vous caractérise le plus ?

J’ai plus de 30 ans de carrière professionnelle derrière moi avec une formation technique et commerciale, un background de ‘business développement’ et diverses expériences techniques… Au début des années 2000 je m’oriente dans la gestion (avec un DESS CAAE de l’IAE d’Aix en Provence en poche et le boom du GSM) je débute une seconde carrière en Asie puis en Afrique… Rapidement, j’ai pu gérer de grands projets d’infrastructures de plusieurs dizaines de millions d’euro et des filiales entre 70 et 300 personnes. Ainsi mes nombreuses expériences ont confirmé mon leadership, mon gout pour les relations humaines et l’organisation. Aujourd’hui en tant qu’auto-entrepreneur et consultant indépendant en gestion de patrimoine, c’est une troisième profession qui me permet de regrouper toute mon histoire, mon parcours personnel et professionnel.

C’est cela qui me caractérise, une trajectoire de vie, une ouverture vers les autres… Je suis aussi intuitif : le relationnel est primordial dans ma compréhension des dossiers, cela me permet de proposer d’excellentes solutions d’ingénierie patrimoniale adapté à tout un chacun.

 

Q2. Qu’est-ce qui vous a amené à créer ou implanter votre entreprise à l’île Maurice ?

L'île Maurice est une conjoncture familiale et professionnelle… En premier lieu un choix familial afin de commencer une nouvelle aventure, tout en proposant à nos enfants un autre cadre éducatif … Nous avons choisi l’Ile Maurice pour son potentiel et sa qualité de vie. Nos enfants sont anglophones, et l'île leurs ouvrent la porte vers de nombreuses universités internationales tant francophones, qu’anglophones. C’est aussi une envie de nature, d’océan et de chaleur dans cadre un idyllique et lumineux… Il y a plus de dix ans, lors de vacances à Rodrigues, le cadre de vie et la mixité Mauricienne nous a très vite séduit… une opportunité pour me lancer lors d’une restructuration dans mes précédentes fonctions à fait le reste.

Ensuite, mes expériences antérieures professionnelles et personnelles ainsi que ma grande connaissance des problématiques des expatriés acquise au cours de ces années à l’étranger (Philippines, Cameroun, Madagascar, Botswana, Kenya…) m’ont permis de m’installer à mon compte et d’apporter un conseil personnalisé et sur-mesure auprès de la communauté française et binationale sur l’ile pour m’y établir comme Conseiller en Gestion de Patrimoine.

 

Q3. Pouvez-vous nous présenter votre activité professionnelle en quelques mots et ce que vous retirez de cette expérience d’entrepreneur à l’île Maurice ?

Je suis CGP (Conseiller en Gestion Patrimonial), c’est à dire consultant indépendant et spécialisé dans l’approche internationale auprès des Français et des binationaux… Un CGP est autonome, c’est un intermédiaire en banque et en assurances, mon écoute me permet de savoir vous conseiller, vous proposer de faire un bilan successoral, un bilan retraite, d’offrir une assistance fiscale… de vous proposer des fonds d’investissement ou de l’immobilier afin de sécuriser votre épargne, vous générer des revenus complémentaires. Nous définissons vos objectifs, et proposons des solutions personnalisées en donnant du sens à vos placements. Il est possible de proposer des actifs adaptés, de lever de la dette et de protéger vos proches avec des solutions de prévoyance. Nous pouvons aussi accompagner un changement de situation, une arrivée sur l’ile ou un retour en métropole. Cela nécessite de l’écoute, de l’empathie bien sûr, mais aussi d’établir une relation de confiance et de proximité… Cela n’est pas simple dans le contexte sanitaire que nous connaissons, mais la relation s’inscrit dans le temps, et le cadre de vie que nous offre l’ile me permet d’avancer avec sérénité.

 

Q4. Des conseils d’experts pour démarrer ! Des conseils à partager pour la création/implantation d'entreprise à l’île Maurice ?

C’est un peu tôt pour le dire, je me sens encore nouveau ici ! En 18 mois d’activité plus de la moitié ont été dominés par la crise sanitaire, sous contraintes et confinement !

L’acclimatation à l’ile Maurice est relativement simple, mais le marché est restreint et sélectif… il faut donc savoir se tourner vers l’extérieur et travailler son réseau du mieux possible. Un grand merci à la chambre pour son activisme dans ce contexte et au réseau des UCCIFE qui permet d’ouvrir des portes.

Aujourd’hui l’EDB facilite de plus en plus l’arrivée de nouveaux entrants, notamment avec des permis plus souples. Il est important de savoir se faire accompagner et conseiller dans ses choix. Il faut savoir capitaliser sur les ressources locales en gardant un œil au-delà de l’Océan Indien. Mon indépendance actuelle me permet aussi des missions annexes source de diversification et d’user de mon réseau en Afrique et en Europe pour trouver des relais de croissance. Le fait que je prospecte ici à l’ile Maurice mais aussi au Kenya me permet d’élargir les horizons et de tenir le cap.

 

Q5. Votre meilleur souvenir d’entrepreneur à l’île Maurice ?

Le contact avec les gens est primordial. L’humain reste un vecteur clef et un gage de confiance dans une approche patrimoniale. Ainsi avec Equance, nous proposons des placements et de l’immobilier dans une approche sélective de la construction patrimoniale, nous savons offrir des rendements et de la sécurité à long terme, quelquefois même à contrecourant de ce que l’on peut rechercher à l’ile Maurice… Afin d’être entendu et compris, il faut de la compréhension mutuelle... C’est ce que j’aime à Maurice : l’ouverture et la diversité…

Mes meilleurs souvenirs sont les rencontres, et les réunions ou visites d’entreprises proposées par la chambre… elles m’ont permis (notamment avec la réouverture en octobre dernier) de pouvoir expliquer notre approche et de créer des liens. 90% des ventes débutent par une recherche sur le web, et se concrétisent après une première rencontre lorsque la confiance est établie.

Les meilleures rencontres se font grâce à son réseau, aux clubs associatifs et aux chambres de commerces.

PLUS D'ACTUALITÉS

PALMARES Best Workplaces Mauritius 2022

Ce jeudi 29 septembre 2022, le Ravenala Attitude Hôtel à Balaclava a accueilli la cérémonie du Palmarès Best Workplaces Mauritius 2022 du label GREAT...

Toutes les news

ENTRETIEN AVEC UN ENTREPRENEUR

Toutes les news

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin