Octobre 2016

Le kite surf : Une bonne raison de venir entreprendre à l'Île Maurice

Tony Hawk, Kelly Slater, Shaun White ou encore Gisela Pulido. Si ces noms vous semblent familier, n'en soyez pas surpris, ils appartiennent aux grandes stars des sports de glisse, respectivements rois et reine du skateboard, du surf, du snowboard et du kitesurf. Depuis plusieurs décennies, ces sports sont de plus en plus populaires dans leur pratique et l'imaginaire social, et se sont répandus aux quatre coins du globe. Qui n'a jamais rêvé de pouvoir surfer à Hawaï, de dévaler la montagne en snow ou bien de côtoyer les plus grands skateurs de la côte californienne ? Ces sports fascinent, attirent, sont très esthétiques et poussent à passer du statut de simple spectateur à pratiquant. Le kitesurf, sport où l'on est tiré par une voile afin de "rider" sur l'eau, ne fait pas office d'exception. Né dans les années 90, le kitesurf est aujourd'hui vu comme un sport de plus en plus à la mode, qui s'intègre dans le coeur et les pratiques des dirigeants et entrepreneurs.

Ravi s'est installé à Maurice en février 2014. Ce Français de 35 ans y a très vite trouvé son bonheur, en particulier grâce au kitesurf, ce qui lui a donné l'envie d'entreprendre. Il vient de créer son application mobile qui regroupe tous les professionnels du kitesurf à Maurice et qui offre une plateforme où le Mauricien comme le touriste trouvera les meilleures informations. Il raconte à Expat.com la connexion de plus en plus forte entre les entrepreneurs et le kitesurf, et pourquoi l'Île Maurice permet une fusion parfaite entre ces deux univers.

La réputation des spots mauriciens n'est plus à faire, d'autant plus lorsqu'il s'agit de lieux paradisiaques et culturellement forts : "Le meilleur spot pour apprendre et pour kiter, c'est le Morne, parce que c'est une question de configuration géographique. C'est une langue de terre qui s'avance et qui est parfaitement orientée par rapport au vent. En plus, le Morne a l'avantage d'être bien dégagé, avec une très grande plage, et la montagne du Morne est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO". Beaucoup de professionnels viennent donc à Maurice pour pratiquer, et Ravi décide lui aussi de se lancer dans ce sport. Il se met donc à côtoyer ce milieu et se rend compte du large panel d'initiés. "En apprenant à kiter, j'observais un peu autour de moi les profils des personnes qui prenaient des cours, et je suis parti d'un constat très simple : c'est un sport qui attire énormément de touristes. En terme d'âge, le kite surfeur a minimum 25 ans, et tu peux kiter jusqu'à 60 ans, cependant la grosse tranche d'âge c'est 25-45. Pour l'instant, il y a plus d'hommes que de femmes qui pratiquent, mais la tendance est en train de s'inverser, le kite explose de plus en plus auprès de la gente féminine. Et avec l'évolution du matériel et des mesures de sécurité, c'est maintenant un sport accessible à tous, encore faut-il avoir un peu d'argent". En effet, le kitesurf en raison du matériel qu'il nécessite, s'élève à un coût supérieur à d'autres sports de glisse nautique, comme le surf. "Le coût de ce sport crée un business juteux, il y a maintenant des kitecamp qui existent. Dans ceux-ci, un professionnel vient donner des cours à des dirigeants d'entreprises, et cela fonctionne très bien puisque des dirigeants de grands groupes viennent dans ces kitecamp. C'est un sport extrême, totalement écologique, qui se pratique dans des lieux paradisiaques". Le profil des dirigeants et entrepreneurs d'aujourd'hui a changé, le kitesurf attire les générations plus jeunes, qui "véhicule du fun, avec des notions plus éthiques de sport outdoor, qui ne pollue pas, qui est en communion avec les éléments, en terme d'image, c'est excellent pour un entrepreneur".

Si l'on a envie de découvrir un nouveau sport tout en démarrant son business, Maurice est l'endroit idéal. Ravi ne dira pas le contraire : "Il y a un vivier d'opportunités, Maurice est un formidable terrain de développement. On a l'avantage d'avoir un confort quasi européen et une qualité de vie incroyable. C'est parfait pour un entrepreneur Français". Le kite Mauricien a donc de beaux jours devant lui, et ce n'est pas le palmarès de la dernière coupe du monde junior de freestyle qui prouvera le contraire. En effet, cette édition 2016 a vu Simon Lamusse et Louka Pitot, deux espoirs de l'Île, finir respectivement deuxième et premier.

http://www.expat.com/fr/destination/afrique/ile-maurice/

Agenda

< Octobre 2017 >
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Nos partenaires

  • Ambassade de France
  • Banque des Mascareignes
  • Board of Investment
  • Chambre de Commerce et d'Indusrie de Maurice
  • Club Export Réunion
  • Confident Asset Management
  • Eco Austral
  • Expat Blog
  • Institut Français de Maurice

La Soirée Anniversaire des 10 ans de la CCIFM

  • ACFAO
  • Banque des Mascareignes
  • Brinks
  • GRAYS
  • Mauritius Telecom

Tournoi Multisports 2016 - Nos Master Sponsors

  • MAURITIUS TELECOM
  • SIRUD

TOURNOI MULTISPORTS 2016 - NOS SPONSORS

  • Banque des Mascareignes
  • Beachcomber
  • Bricomax
  • C
  • CFAO
  • Canal +
  • Flexeos
  • LE CONNOISSEUR
  • La Sentinelle
  • Orange
  • PNL
  • Y
  • Z

Tournoi de Golf : Nearest to CCIFM - Nos sponsors

  • AAMIL
  • Agileum
  • Brink's
  • Crystal Finance
  • E-golf
  • Hyundai
  • Kas Poz
  • MAST
  • MECOM
  • Orange
  • Transinvest

Nos partenaires de la Carte Privilèges

  • AC Cleaner
  • Aanari
  • Accent solution
  • Airport hotel
  • Anakao
  • Angsana
  • Bite Me
  • DHL
  • Domaine de l'Etoile
  • Green Cross
  • Habit
  • Hong Kong Wok
  • Julien R
  • L'Instant Bio
  • Lemon Yellow
  • Lux
  • Macumba
  • Mauritius Glass Gallery
  • Mikado
  • Optissimo
  • SOS Bonne Santé
  • Shayeen Beauty
  • Sofitel
  • WINE AVENUE

Chambre de Commerce et d'Industrie France Maurice
Blue Tower (ex Tour Infinity)
Rue de l'Institut
Rez-de-chaussée
Cyber Cité - Ébène
Ile Maurice
Tél : +230 466 90 30
Fax : +230 466 02 94
Email : secretariat@ccifm.mu

© 2017 CCI FRANCE MAURICE