Articles

Témoignages : S'expatrier pour entreprendre à l'Île Maurice

L'Île Maurice, un paradis tropical…pour créer son entreprise

Derrière les images de cartes postales, l'Île Maurice est une réelle puissance économique à l'échelle du continent africain. Considéré comme un pays à revenu intermédiaire élevé, Maurice bénéficie d'une situation géographique stratégique, portail entre l'Asie et l'Afrique, et a considérablement fait évoluer son activité économique. Le secteur primaire, reposant sur l'agriculture, a laissé place à une plus grande diversité des secteurs. Parmi eux, les secteurs touristiques, financiers et de l'information et de la communication (TIC) sont ceux qui fonctionnent le mieux. Le résultat est sans appel : en 2015, la croissance du PIB était de 3,2%. Mieux, le pays a été classé en 2016 premier pays d’Afrique Sub-Saharienne en matière de facilité à conduire des affaires et à créer son entreprise. L’ancienne Isle-de-France surclasse, et de loin, le Rwanda, le Botswana ou encore l’Afrique du Sud. Attirés par ce contexte économique et la douceur du climat, les Français s'installent en nombre. Ils sont plus de 10 000 enregistrés au Consulat en 2015. (Chiffres)

Certains d’entre eux, comme Alain, se sont lancés dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Expat.com l'a rencontré.

Alain Meunier: entrepreneur expatrié

Alain Meunier est français et s'est expatrié depuis maintenant 4 ans sur l'Île Maurice. Il y a créé sa société, un site spécialisé dans le show multimédia.

Son attirance pour l'Île Maurice a commencé il y a de cela dix ans, grâce aux Mauriciens eux- mêmes. "J'avais beaucoup aimé la gentillesse des gens et le côté "Île du bout du monde", un peu en dehors de nos préoccupations Européennes de vitesse, de production et de complexité".

Pour l'entrepreneur, la création de son entreprise s'est révélée bien plus simple à réaliser que dans l'Hexagone. A Maurice, l'accès au statut d'autoentrepreneur se fait en quelques minutes, grâce à une gestion de ce-dit statut extrêmement simplifiée qui incite à la création d'entreprise. "Il est préférable de se rendre à la BOI (Board of Investment) afin de bien exposer son projet et voir toutes les solutions de visa possibles ainsi que la meilleure configuration administrative possible pour réussir son immigration" nous confie Alain.

Alain travaille à l'international, mais comme il le dit : "Je travaille beaucoup pour m'impliquer plus dans le marché Mauricien", chose qui n'est pas aisée selon lui. Un fait que l'autoentrepreneur explique en raison des valeurs des Mauriciens : "Il faut vraiment se faire connaître progressivement, valoriser ses compétences et démontrer leur valeur ajoutée au marché Mauricien, sans faire de l'ombre à un marché local existant. Humilité et patience sont de mise pour réussir à obtenir la confiance des Mauriciens. Une bonne intégration au mode de vie local est nécessaire afin d'en saisir tous les codes culturels, mais aussi de s'enrichir de cette différence".

L'Île Maurice, grâce à son essor économique, offre de réelles opportunités. Cependant, il faut rester attentif aux particularités. Alain : "Maurice reste un peu protectionniste sur les compétences dont le pays dispose déjà et c'est une bonne chose pour l'emploi des Mauriciens".

Son témoignages permet de mieux appréhender l'autoentreprenariat à Maurice, qu'il recommande fortement si l'on adopte une attitude simple.

Un dernier conseil pour de jeunes autoentrepreneurs séduits par les perspectives qu'offre l'Île ? "Le mieux est vraiment de venir voir par soi-même. La clé est de ne surtout pas s'enfermer dans un cercle d'expat, mais au contraire de s'intégrer vraiment au pays dans toute sa diversité".


Le kite surf : Une bonne raison de venir entreprendre à l'Île Maurice

Tony Hawk, Kelly Slater, Shaun White ou encore Gisela Pulido. Si ces noms vous semblent familier, n'en soyez pas surpris, ils appartiennent aux grandes stars des sports de glisse, respectivements rois et reine du skateboard, du surf, du snowboard et du kitesurf. Depuis plusieurs décennies, ces sports sont de plus en plus populaires dans leur pratique et l'imaginaire social, et se sont répandus aux quatre coins du globe. Qui n'a jamais rêvé de pouvoir surfer à Hawaï, de dévaler la montagne en snow ou bien de côtoyer les plus grands skateurs de la côte californienne ?

Ces sports fascinent, attirent, sont très esthétiques et poussent à passer du statut de simple spectateur à pratiquant. Le kitesurf, sport où l'on est tiré par une voile afin de "rider" sur l'eau, ne fait pas office d'exception. Né dans les années 90, le kitesurf est aujourd'hui vu comme un sport de plus en plus à la mode, qui s'intègre dans le coeur et les pratiques des dirigeants et entrepreneurs. Ravi s'est installé à Maurice en février 2014.

Ce Français de 35 ans y a très vite trouvé son bonheur, en particulier grâce au kitesurf, ce qui lui a donné l'envie d'entreprendre. Il vient de créer son application mobile qui regroupe tous les professionnels du kitesurf à Maurice et qui offre une plateforme où le Mauricien comme le touriste trouvera les meilleures informations. Il raconte à Expat.com la connexion de plus en plus forte entre les entrepreneurs et le kitesurf, et pourquoi l'Île Maurice permet une fusion parfaite entre ces deux univers. La réputation des spots mauriciens n'est plus à faire, d'autant plus lorsqu'il s'agit de lieux paradisiaques et culturellement forts : "Le meilleur spot pour apprendre et pour kiter, c'est le Morne, parce que c'est une question de configuration géographique. C'est une langue de terre qui s'avance et qui est parfaitement orientée par rapport au vent. En plus, le Morne a l'avantage d'être bien dégagé, avec une très grande plage, et la montagne du Morne est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO".

Beaucoup de professionnels viennent donc à Maurice pour pratiquer, et Ravi décide lui aussi de se lancer dans ce sport. Il se met donc à côtoyer ce milieu et se rend compte du large panel d'initiés. "En apprenant à kiter, j'observais un peu autour de moi les profils des personnes qui prenaient des cours, et je suis parti d'un constat très simple : c'est un sport qui attire énormément de touristes. En terme d'âge, le kite surfeur a minimum 25 ans, et tu peux kiter jusqu'à 60 ans, cependant la grosse tranche d'âge c'est 25-45. Pour l'instant, il y a plus d'hommes que de femmes qui pratiquent, mais la tendance est en train de s'inverser, le kite explose de plus en plus auprès de la gente féminine. Et avec l'évolution du matériel et des mesures de sécurité, c'est maintenant un sport accessible à tous, encore faut-il avoir un peu d'argent". En effet, le kitesurf en raison du matériel qu'il nécessite, s'élève à un coût supérieur à d'autres sports de glisse nautique, comme le surf. "Le coût de ce sport crée un business juteux, il y a maintenant des kitecamp qui existent. Dans ceux-ci, un professionnel vient donner des cours à des dirigeants d'entreprises, et cela fonctionne très bien puisque des dirigeants de grands groupes viennent dans ces kitecamp. C'est un sport extrême, totalement écologique, qui se pratique dans des lieux paradisiaques".

Le profil des dirigeants et entrepreneurs d'aujourd'hui a changé, le kitesurf attire les générations plus jeunes, qui "véhicule du fun, avec des notions plus éthiques de sport outdoor, qui ne pollue pas, qui est en communion avec les éléments, en terme d'image, c'est excellent pour un entrepreneur". Si l'on a envie de découvrir un nouveau sport tout en démarrant son business, Maurice est l'endroit idéal. Ravi ne dira pas le contraire : "Il y a un vivier d'opportunités, Maurice est un formidable terrain de développement. On a l'avantage d'avoir un confort quasi européen et une qualité de vie incroyable. C'est parfait pour un entrepreneur Français". Le kite Mauricien a donc de beaux jours devant lui, et ce n'est pas le palmarès de la dernière coupe du monde junior de freestyle qui prouvera le contraire. En effet, cette édition 2016 a vu Simon Lamusse et Louka Pitot, deux espoirs de l'Île, finir respectivement deuxième et premier.

http://www.expat.com/fr/destination/afrique/ile-maurice/

Agenda

< Août 2018 >
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29 30 31

Prochains évènements

Nos partenaires

  • Ambassade de France
  • Centre des Jeunes Dirigeants
  • Chambre de Commerce et d'Indusrie de Maurice
  • Club Export Réunion
  • Economic Development Board of Mauritius
  • Institut Français de Maurice

  • Expat.com
  • L'ECO AUSTRAL
  • MEMENTO

TOURNOI MULTISPORTS 2018 - NOS SPONSORS

  • 361
  • MADO

  • CANAL+
  • HELIOS
  • L'ATELIER GALIMARD
  • NESTLE
  • NRJ MAURICE
  • OXENHAM
  • PANAROTTIS
  • S-IVENTS
  • SUPER U
  • TELECOM MAURITIUS

Nos partenaires de la Carte Privilèges

  • MEMENTO

Chambre de Commerce et d'Industrie France Maurice
Blue Tower (ex Tour Infinity)
Rue de l'Institut
Rez-de-chaussée
Cyber Cité - Ébène
Ile Maurice
Tél : +230 466 90 30
Fax : +230 466 02 94
Email : secretariat@ccifm.mu

© 2018 CCI FRANCE MAURICE